Comment l’importation et l’exportation impactent l’économie (2024)

Dans notre économie mondialisée, les consommateurs sont habitués à voir des produits des quatre coins du monde dans leurs épiceries et magasins de détail locaux. Ces produits étrangers – ou importations – offrent plus de choix aux consommateurs. Et parce qu’elles sont généralement fabriquées à moindre coût que n’importe quel équivalent produit dans le pays, les importations aident les consommateurs à gérer leurs budgets familiaux tendus. Les variations de prix des importations et des exportations sont suivies par leIndice d'importation/exportation (MXP)publié par le Bureau of Labor Statistics (BLS).

Lorsqu’un pays reçoit trop d’importations par rapport à ses exportations (qui sont des produits expédiés de ce pays vers une destination étrangère), cela peut fausser la situation d’un pays.balance commercialeet dévaluer sa monnaie. La dévaluation de la monnaie d’un pays peut avoir un impact énorme sur la vie quotidienne des citoyens d’un pays, car la valeur d’une monnaie est l’un des principaux déterminants de la performance économique d’un pays et de son produit intérieur brut (PIB). Le maintien d’un équilibre approprié entre importations et exportations est crucial pour un pays. L'importation etactivité d'exportationd’un pays peut influencer son PIB, son taux de change, ainsi que son niveau d’inflation et ses taux d’intérêt.

Points clés à retenir

  • L'activité d'importation et d'exportation d'un pays peut influencer son PIB, son taux de change ainsi que son niveau d'inflation et ses taux d'intérêt.
  • Un niveau croissant d'importations et un déficit commercial croissant peuvent avoir un effet négatif sur le taux de change d'un pays.
  • Une monnaie nationale plus faible stimule les exportations et rend les importations plus coûteuses ; à l’inverse, une monnaie nationale forte entrave les exportations et rend les importations moins chères.
  • Une inflation plus élevée peut également avoir un impact sur les exportations en ayant un impact direct sur les coûts des intrants tels que les matériaux et la main-d’œuvre.

Effet sur le produit intérieur brut

Le produit intérieur brut (PIB) est une mesure générale de l’activité économique globale d’un pays. Les importations et les exportations sont des éléments importants duméthode des dépensesde calculerPIB.La formule du PIB est la suivante :

PIB=C+je+g+(XM)où:C=Dépenses des consommateurs en biens et servicesje=Investissem*ntsdépensesentreprisesbiens d'investissem*ntg=Dépenses gouvernementales en biens et services publicsX=ExportationsM=Importations\begin{aligned} &\text{PIB} = C + I + G + ( X - M ) \\ &\textbf{où :} \\ &C = \text{Dépenses de consommation en biens et services} \\ &I = \text{Dépenses d'investissem*nt en biens d'équipement des entreprises} \\ &G = \text{Dépenses publiques en biens et services publics} \\ &X = \text{Exportations} \\ &M = \text{Importations} \\ \end{aligned}PIB=C+je+g+(XM)où:C=Dépenses des consommateurs en biens et servicesje=Investissem*ntsdépensesentreprisesbiens d'investissem*ntg=Dépenses gouvernementales en biens et services publicsX=ExportationsM=Importations

Dans cette équation, les exportations moins les importations (X – M) sont égales aux exportations nettes. Lorsque les exportations dépassent les importations, le chiffre des exportations nettes est positif. Cela indique qu'un pays a un excédent commercial. Lorsque les exportations sont inférieures aux importations, le chiffre des exportations nettes est négatif. Cela indique que la nation a unle commerce échoue.

Un excédent commercial contribue àcroissance économiquedans un pays. Lorsqu'il y a plus d'exportations, cela signifie qu'il y a un niveau de production élevé dans les usines et les installations industrielles d'un pays, ainsi qu'un plus grand nombre de personnes employées pour maintenir ces usines en activité. Lorsqu’une entreprise exporte un volume élevé de marchandises, cela équivaut également à un flux de fonds vers le pays, ce qui stimuleles dépenses de consommationet contribue à la croissance économique.

Lorsqu’un pays importe des marchandises, cela représente une sortie de fonds de ce pays. Les entreprises locales sont les importateurs et effectuent des paiements à des entités étrangères, ou exportateurs. Un niveau élevé d’importations indique une demande intérieure robuste et une économie en croissance. Si ces importations sont principalement des actifs productifs, tels que des machines et des équipements, cela est encore plus favorable pour un pays puisque les actifs productifs amélioreront la productivité de l'économie à long terme.

Une économie saine est une économie où les exportations et les importations connaissent une croissance. Cela indique généralement une force économique et un excédent ou un déficit commercial durable. Si les exportations augmentent mais que les importations ont diminué de manière significative, cela peut indiquer que les économies étrangères sont en meilleure forme que l’économie nationale. À l’inverse, si les exportations chutent fortement mais que les importations augmentent, cela peut indiquer que l’économie nationale se porte mieux que les marchés étrangers.

Par exemple, les États-Unisle commerce échouea tendance à s’aggraver lorsque l’économie connaît une forte croissance. C’est le niveau auquel les importations américaines dépassent les exportations américaines. Cependant, le déficit commercial chronique des États-Unis ne l’a pas empêché de continuer à avoir l’une des économies les plus productives au monde.

Cependant, en général, un niveau croissant d'importations et un déficit commercial croissant peuvent avoir un effet négatif sur une variable économique clé, à savoir le taux de change d'un pays, le niveau auquel sa monnaie nationale est évaluée par rapport aux devises étrangères.

Impact sur les taux de change

La relation entre les importations et les exportations d’un pays et son taux de change est compliquée car il existe une boucle de rétroaction constante entre le commerce international et le taux de change.la façon dont la monnaie d'un pays est évaluée. Le taux de change a un effet sur l’excédent ou le déficit commercial, qui à son tour affecte le taux de change, et ainsi de suite. Toutefois, en général, une monnaie nationale plus faible stimule les exportations et rend les importations plus coûteuses. À l’inverse, une monnaie nationale forte entrave les exportations et rend les importations moins chères.

Par exemple, considérons un composant électronique vendu au prix de 10 dollars aux États-Unis et qui sera exporté vers l'Inde. Supposons que le taux de change soit de 50 roupies pour un dollar américain. Négliger l'expédition et autrescoûts de transactiontel quedroits d'importationpour l'instant, le composant électronique de 10 dollars coûterait 500 roupies à l'importateur indien.

Si le dollar devait se renforcer par rapport à la roupie indienne jusqu'à un niveau de 55 roupies (pour un dollar américain), et en supposant que l'exportateur américain n'augmente pas le prix du composant, son prix augmenterait jusqu'à 550 roupies (10 $ x 55). pour l'importateur indien. Cela peut obliger l’importateur indien à rechercher des composants moins chers ailleurs. L’appréciation de 10 % du dollar par rapport à la roupie a ainsi diminué la compétitivité des exportateurs américains sur le marché indien.

Dans le même temps, en supposant encore une fois un taux de change de 50 roupies pour un dollar américain, considérons un exportateur de vêtements en Inde dontMarché primaireest aux États-Unis. Une chemise que l'exportateur vend pour 10 $ sur le marché américain lui permettrait de recevoir 500 roupies lorsque le produit de l'exportation est reçu (en négligeant les frais d'expédition et autres).

Si la roupie s'affaiblit à 55 roupies pour un dollar américain, l'exportateur peut désormais vendre la chemise pour 9,09 dollars pour recevoir le même montant de roupies (500). La dépréciation de 10 % de la roupie par rapport au dollar a donc amélioré la compétitivité de l’exportateur indien sur le marché américain.

L’appréciation de 10 % du dollar par rapport à la roupie a rendu les exportations américaines de composants électroniques non compétitives, mais a rendu les chemises indiennes importées moins chères pour les consommateurs américains. Le revers de la médaille est qu’une dépréciation de 10 % de la roupie a amélioré la compétitivité des exportations indiennes de vêtements, mais a rendu les importations de composants électroniques plus coûteuses pour les acheteurs indiens.

Lorsque ce scénario est multiplié par des millions de transactions, les mouvements de devises peuvent avoir un impact considérable sur les importations et les exportations d'un pays.

Impact sur l'inflation et les taux d'intérêt

L'inflation et les taux d'intérêt affectent les importations et les exportations principalement par leur influence sur le taux de change. Une inflation plus élevée entraîne généralement des taux d’intérêt plus élevés.Il n’est pas clair si cela se traduira ou non par une monnaie plus forte ou plus faible.

La théorie monétaire traditionnelle soutient qu’une monnaie avec un taux d’inflation plus élevé (et par conséquent un taux d’intérêt plus élevé) se dépréciera par rapport à une monnaie avec une inflation plus faible et un taux d’intérêt plus faible. Selon la théorie deparité des taux d'intérêt non couverte, la différence de taux d’intérêt entre deux pays est égale à la variation attendue de leur taux de change. Donc si ledifférentiel de taux d'intérêtentre deux pays différents est de 2 pour cent, alors la monnaie du pays au taux d'intérêt le plus élevé devrait se déprécier de 2 pour cent par rapport à la monnaie du pays au taux d'intérêt le plus bas.

Cependant, l’environnement de taux d’intérêt bas qui constitue la norme dans la majeure partie du monde depuis la crise mondiale du crédit de 2008-2009 a poussé les investisseurs etspéculateursrechercher les meilleurs rendements offerts par les devises avec des taux d’intérêt plus élevés. Cela a eu pour effet de renforcer les monnaies qui offrent des taux d’intérêt plus élevés.

Bien sûr, puisque ces investisseurs doivent être sûrs quedépréciation de la monnaiene compensera pas la hausse des rendements, cette stratégie est généralement limitée aux monnaies stables des pays dotés de fondamentaux économiques solides.

Une monnaie nationale plus forte peut avoir un effet négatif sur les exportations et sur la balance commerciale. Une inflation plus élevée peut également avoir un impact sur les exportations en ayant un impact direct sur les coûts des intrants tels que les matériaux et la main-d’œuvre. Ces coûts plus élevés peuvent avoir un impact considérable sur la compétitivité des exportations dans l’environnement commercial international.

Rapports économiques

Le rapport sur la balance commerciale des marchandises d’un pays est la meilleure source d’informations pour suivre ses importations et ses exportations. Ce rapport est publié mensuellement par la plupart des grandes nations.

Les rapports sur la balance commerciale des États-Unis et du Canada sont généralement publiés dans les 10 premiers jours du mois, avec un décalage d'un mois, par leBureau du recensem*nt des États-Uniset statistiquesCanada, respectivement.

Ces rapports contiennent une multitude d'informations, notamment des détails sur les plus grands partenaires commerciaux, les plus grandes catégories de produits importés et exportés et les tendances au fil du temps.

Importer ou exporter est-il meilleur pour une économie ?

Il ne s’agit pas de savoir si l’un est meilleur ou pire que l’autre. Dans une économie saine, les importations et les exportations connaissent une croissance. Si l’un croît plus rapidement que l’autre, cela peut avoir un impact négatif sur l’économie. Par exemple, de fortes importations combinées à de faibles exportations signifient probablement que les consommateurs américains dépensent davantage en produits fabriqués à l’étranger que les consommateurs étrangers ne dépensent leur argent en produits fabriqués aux États-Unis. Un équilibre entre les deux est essentiel.

Quels sont les avantages de l’exportation ?

Lorsque les exportations dépassent les importations, il s’agit d’un excédent commercial et c’est souvent le signe que les fabricants américains font de bonnes affaires, ce qui devrait entraîner une forte création d’emplois.

Quels sont les problèmes potentiels liés à l’importation ?

Les importations qui dépassent considérablement les exportations peuvent affecter le taux de change du dollar de manière complexe. Un marché d’importation fort est généralement corrélé à un dollar fort, ce qui peut limiter les exportations car les produits américains sont alors plus chers pour les marchés étrangers.

L'essentiel

L'inflation, les taux d'intérêt, la valeur du dollar et le PIB de notre pays sont tous influencés par le commerce extérieur, ou par les importations et les exportations. Idéalement, les importations et les exportations devraient connaître une croissance dans une économie saine. Les exportations dépassant les importations en termes de croissance pourraient être le signe que les économies étrangères sont plus fortes que l’économie nationale en raison du marché d’achat de produits américains. L’inverse pourrait être vrai si la croissance des importations était supérieure à celle des exportations.

Comment l’importation et l’exportation impactent l’économie (2024)

References

Top Articles
Latest Posts
Article information

Author: Sen. Ignacio Ratke

Last Updated:

Views: 6214

Rating: 4.6 / 5 (76 voted)

Reviews: 83% of readers found this page helpful

Author information

Name: Sen. Ignacio Ratke

Birthday: 1999-05-27

Address: Apt. 171 8116 Bailey Via, Roberthaven, GA 58289

Phone: +2585395768220

Job: Lead Liaison

Hobby: Lockpicking, LARPing, Lego building, Lapidary, Macrame, Book restoration, Bodybuilding

Introduction: My name is Sen. Ignacio Ratke, I am a adventurous, zealous, outstanding, agreeable, precious, excited, gifted person who loves writing and wants to share my knowledge and understanding with you.